Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Michel Bussi] Le temps est assassin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis :
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
100%
 100% [ 1 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4677
Points : 6025
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: [Michel Bussi] Le temps est assassin   Dim 5 Juin - 12:52



Année d'édition : 2016
Edition : Presses de la Cité
Nombre de pages : 531 pages
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Été 1989, Corse, presqu’île de Revellatta. Un fatal accident de voiture : quatre occupants, une seule survivante, une adolescente de quinze ans. Tous sont morts sous ses yeux.
Été 2016, devenue femme et mère, Clotilde revient pour la première fois sur les lieux de l’accident, avec sa famille, en vacances, pour exorciser le passé…
A l’endroit même où elle passait son dernier été avec ses parents, elle trouve une lettre.
Une lettre signée de sa mère… Vivante ?

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Belledenuit
psychopathe
avatar

Messages : 576
Points : 750
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 41
Localisation : Aude

MessageSujet: Re: [Michel Bussi] Le temps est assassin   Dim 5 Juin - 13:53

Mon avis :

Une lecture prenante et agréable. Je ne connaissais pas encore Michel Bussi et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il m'a donné envie de lire ses autres romans...

Dans "Le temps est assassin", on vit une narration sur deux périodes : 1989, date à laquelle Clotilde a eu ce terrible accident dans lequel elle est la seule survivante, et 2016, date à laquelle elle décide de retourner, pendant ses vacances avec son mari et sa fille, sur ce lieu de vacances où elle a tout perdu.

On apprend très vite que Clotilde tenait aussi un journal intime lorsqu'elle était adolescente et après l'accident, lorsqu'elle a récupéré ses affaires, ce journal ne lui avait pas été rendu. Pourtant, quelqu'un a bien mis la main dessus puisque, en alternance, ce narrateur mystérieux nous lit les lignes qui composent les journées vécues par Clotilde en 1989 avec ses pensées et ses émotions d'adolescente...

On vit ainsi par procuration tout ce qui a pu se passer, tout en tentant de faire le lien avec l'histoire de Clotilde adulte.

C'est une façon vraiment parfaite de permettre au lecteur de s'approprier l'histoire de cette femme au fur et à mesure que les jours aoûtiens se passent.

C'est à la fois exaltant et terriblement frustrant surtout en lisant au compte-goutte ce fameux journal. On en veut toujours plus; on fait des suppositions qui s'avèrent foireuses et on reste bouche bée devant le coupable et sa vérité...

Par contre, si j'ai trouvé que l'histoire était intéressante et prenante, du côté des personnages, je ne peux pas dire que je m'y suis attachée et notamment Clotilde. Si elle a ses raisons pour vouloir trouver la vérité sur cet accident, je me suis aussi demandée pourquoi elle avait attendu aussi longtemps pour le faire... D'ailleurs, son mari lui en fait la remarque à plusieurs reprises sans que Clotilde donne vraiment une réponse claire et précise. Même si je peux admettre qu'elle n'était peut-être pas prête avant parce que sa fille était jeune et qu'elle voulait se reconstruire... cela m'a un peu gênée, tout comme les écarts qu'elle se permet. En fait, elle donne cette impression de vouloir vivre la jeunesse qui lui a été arrachée d'un coup, sauf qu'elle n'a plus 15 ans...

Quant à l'écriture de l'auteur, que vous dire à part qu'elle m'a transportée du début à la fin. Le style est fluide, simple, au point que les pages se tournent aisément et avec une rapidité à laquelle je ne m'attendais pas. Je suis arrivée à la fin sans vraiment m'en rendre compte et en me disant "c'est déjà fini ?". Je ne pensais pas ingurgiter ce pavé de plus de 500 pages en aussi peu de temps (2 jours).

Par ailleurs, placé son intrigue en Corse du côté de Calvi m'a permis de repartir sur l'île de beauté sans décoller de mon canapé. C'est juste magique et quand on connaît un peu les lieux cela rend la lecture encore plus addictive avec, bien sûr, des souvenirs qui remontent de loin.

En bref, "Le temps est assassin" est une très bonne découverte et une lecture que je ne peux que vous recommander chaudement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boulimielivresque.blogspot.fr
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3471
Points : 3485
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Michel Bussi] Le temps est assassin   Lun 6 Juin - 11:53

Ta chronique me donne envie de le lire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belledenuit
psychopathe
avatar

Messages : 576
Points : 750
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 41
Localisation : Aude

MessageSujet: Re: [Michel Bussi] Le temps est assassin   Jeu 9 Juin - 14:22

Hellza a écrit:
Ta chronique me donne envie de le lire !
J'espère bien. Hihihihihi ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boulimielivresque.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Michel Bussi] Le temps est assassin   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Michel Bussi] Le temps est assassin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bussi, Michel] Nymphéas noirs
» Bussi, Michel - Un avion sans elle
» [Bussi, Michel] Ne lâche pas ma main
» [Bussi, Michel] Maman a tort
» [Bussi, Michel] Le temps est assassin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: