Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Sean Platt et David Wright] Yesterday's Gone, saison 1, épisodes 5 et 6 : L'avènement de la chose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
100%
 100% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25452
Points : 34910
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Sean Platt et David Wright] Yesterday's Gone, saison 1, épisodes 5 et 6 : L'avènement de la chose   Sam 4 Juin - 21:37



Année d'édition : 2016
Edition : outre fleuve
Nombre de pages : 224
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :
Luca a délivré Paola du rêve qui la gardait prisonnière. Mais le petit garçon a payé le prix fort : à son réveil, il avait vieilli de cinq ans en quelques instants. Et la Chose qui menaçait Paola n'a fait que se déplacer : elle se tient désormais au cœur du petit groupe de rescapés retranché dans l'hôtel. À l'extérieur, les créatures ne cessent de se multiplier, et attendent...
À New York, Brent et Luis sont abasourdis par l'ampleur de l'atrocité : des monceaux de corps humains recouvrent Times Square. Leur espoir : un ferry pour Black Island où un semblant d'autorité tenterait de réorganiser les restes de l'humanité.
Les premières révélations tombent comme un couperet, laissant présager que le pire reste à venir...

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25452
Points : 34910
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Sean Platt et David Wright] Yesterday's Gone, saison 1, épisodes 5 et 6 : L'avènement de la chose   Sam 4 Juin - 22:14

Roman reçu en service presse

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25452
Points : 34910
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Sean Platt et David Wright] Yesterday's Gone, saison 1, épisodes 5 et 6 : L'avènement de la chose   Dim 4 Sep - 21:46

:amour: :love:

Paola n'est plus prisonnière de ce rêve étrange qui l'avait plongé dans un coma. Grâce à Luca, un jeune garçon qui les a rejoint à l'hôtel et qui est allé la chercher dans son rêve, elle a enfin repris connaissance. Mais Luca en a payé le prix et le jeune garçon a subitement vieilli de cinq ans. Luis a été mordu alors qu'il tentait de retrouver la femme et le fils de Brent. Il le sait, ses heures sont comptées... Pendant ce temps-là Boricio parvient à échapper à ses bourreaux se constituant une nouvelle équipe bien décidé à ne plus se laisser faire par personne. Les cartes sont re-distribuées !

J'ai adoré ce nouvel opus de Yesterday's Gone ! Si les précédents épisodes m'avaient plu, ici j'ai carrément adoré ces épisodes. Faut dire que les auteurs ne nous laissent aucun répit et qu'enfin l'histoire prend un tout autre tournant pour chacun de nos personnages. Tous les ingrédients sont réussis. Du suspense, des rebondissements, quelques réponses et surtout une ambiance nouvelle avec l'arrivée de cette chose effrayante qui semble savoir ce qu'elle veut faire de nos survivants.

Le ton est donné dès le début de ce cinquième épisode : Luis et Brent sont dans de beaux draps et leur ami Joe a fini par succomber. Luis est mordu et forcément, il sait quel sort lui est réservé. Jusqu'au sixième épisode son sort est incertain et on espère vraiment que l'optimisme de Brent se révèle exact. Selon lui Luis peut survivre malgré l'infection et pourrait même être le remède pour les autres. Maigre lot de consolation quand on découvre ce que Luis va endurer tout au long de ses deux épisodes ! Brent qui ne peut accepter que son fils et sa femme soit disparus comme tant d'autres et qui jusqu'au bout garde l'espoir qu'ils sont encore en vie. Une maman et sa fille vont finir par les rejoindre et je sens que concernant ce groupe, les surprises seront nombreuses !

On retrouve également Boricio, rappelez-vous, qui a été enlevé et torturé par un drôle de groupe survivaliste. Seulement le psychopathe a plus d'un tour dans son sac et très vite il va parvenir à inverser la situation emmenant avec lui d'autres prisonniers qu'il prendra sous son aile. Dont Charlie, l'adolescent sans cesse humilié par Bob, son beau-père qui lui a même volé Callie, une jeune fille qu'ils ont sauvé tous les deux. Boricio bien décidé à donner à Charlie une chance de se venger et de le transformer en homme, selon ses principes. parce que Boricio est un vrai fou dangereux. Complètement dingue et psychopathe il n'hésitera pas à tuer les autres pour survivre ! Et lorsqu'une de ses victimes semble lui faire signe, Boricio d'abord étonné et intrigué n'y prête même pas plus attention ! Ses priorités ne semblent pas être les mêmes que tout le monde et le problème c'est qu'il risque bien de changer à jamais Charlie !

On retrouve aussi le groupe retranché à l'hôtel avec Paola qui est enfin sortie de son coma grâce à Luca qui a vieilli de cinq ans en sauvant la petite fille. L'intrigue prend donc une tournure davantage surnaturelle surtout avec les rêves où Luca peut communiquer avec son chien Dog Vador et avec Paola qui semblait y être enfermée. Intrigant et très intéressant surtout le changement de John dont le rôle prend une autre dimension. On se demande vivement ce que nous réserve la suite et pour le coup j'ai adoré les suivre et m'interroger tout comme eux.

Je n'en oublie pas non plus Edward qui semble plus fou qu'on ne le pense. On se demande vraiment s'il est qui il semble indiquer tandis qu'un personnage de son entourage très proche et qu'il retrouve avoue que non, Edward est juste fou et dangereux, l'identité qu'il clame avoir étant inventé de toute pièce. Alors info ou intox ? J'ai hâte d'en savoir plus à son sujet surtout vu le tout dernier rebondissement le concernant !

Yesterday's gone prouve avec cet opus qu'il est sombre et intrigant et qu'il n'a pas fini de nous surprendre. J'ai été triste de voir certains personnages succomber, ravie d'en voir d'autres en réchapper, mais surtout j'ai hâte d'en savoir plus sur La Chose et les créatures qui semblent prendre de plus en plus d'importance dans le roman. Je me suis régalée ! Vraiment ! La saga de l'été à découvrir d'urgence !

A lire pour :
- les personnages tous différents et attachants. Même les pires !
- le suspens hyper présent et qui rend le tout très addictif
- L'ambiance assez sombre et flippante en partie à cause de certains événements troublants. (les créatures, la disparition de 90% de la population, les rêves...)

A éviter pour :
- le format épisode qui à terme vous frustrera certainement !

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Sean Platt et David Wright] Yesterday's Gone, saison 1, épisodes 5 et 6 : L'avènement de la chose   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Sean Platt et David Wright] Yesterday's Gone, saison 1, épisodes 5 et 6 : L'avènement de la chose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Platt, Sean] Yesterday's gone - Saison 1, épisode 3: La peur du noir
» David Tennant
» David Grattan et Stefan Michalski - Directives en matière d’environnement pour les musées — ICC
» [chronique] Sutures de David Small
» The fighter de David O.Russel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Science fiction-
Sauter vers: