Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Béatrice Ruffié Lacas] Mémoire d'un grain de sable et autres nouvelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis ?
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
100%
 100% [ 1 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Walkyrie
Démon de minuit


Messages : 6539
Points : 7012
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 32
Localisation : Walhalla

MessageSujet: [Béatrice Ruffié Lacas] Mémoire d'un grain de sable et autres nouvelles   Mer 1 Juin - 20:47

Année d'édition : 2016
Edition : Belladone
Nombre de pages : 136
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Qu’elle soit sur les planches d’un petit théâtre amateur, dans les rues de White Chapel, ou encore dans l’accueillant cimetière de Firmin, la mort rôde, gracile et insouciante, au gré de la folie des hommes et de la noirceur des âmes. Ce recueil nous propose seize nouvelles noires, entre horreur, humour et décadence. De Berlin à Londres, à travers les époques et les drames, l’auteure nous fait voyager dans son univers sombre et dérangeant, nous rappelant à chaque page que seul parmi des milliers, chacun des protagonistes de ces textes n’est rien d’autre qu’un grain de sable, à la fois pierre angulaire de l’univers et piètre poussière insignifiante.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Walkyrie
Démon de minuit


Messages : 6539
Points : 7012
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 32
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Béatrice Ruffié Lacas] Mémoire d'un grain de sable et autres nouvelles   Mer 1 Juin - 20:47

Ma lecture en cours (quasiment finie), je dois dire que je ne m'attendais pas à ça...

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Walkyrie
Démon de minuit


Messages : 6539
Points : 7012
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 32
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Béatrice Ruffié Lacas] Mémoire d'un grain de sable et autres nouvelles   Jeu 2 Juin - 21:34

Quand l’auteure m’a demandé si je pouvais être intéressée de découvrir son ouvrage, j’avoue que l’image de couverture m’a plu de suite et m’a vraiment donné envie d’aller voir ce que cela cachait. C’est sombre, pesant et mouvementé ! Quand en plus en lisant le résumé de la maison d’édition, et plus particulièrement cet extrait « Ce recueil nous propose seize nouvelles noires, entre horreur, humour et décadence », cela a complètement emballé mon imagination. Et, je dois dire qu’après lecture, je m’attendais à beaucoup de choses mais certainement pas à ce que j’ai lu ! Donc oubliez la couverture, ces nouvelles sont horribles c’est sûr, pesantes oui absolument, mouvementés oui aussi, par contre l’océan, le phare, les falaises, on y est pas du tout, retenez juste le cadavre pendu en haut du phare, comment vous ne  l’aviez pas remarqué ?

Je ne vais pas vous résumer chacune des seize nouvelles, ce serait trop long et à mon sens inutile. Sachez que dans l’ensemble l’œuvre vous parle de la mort, la mort dans tous ces états, violentes, méthodiques, subtiles ou ironiques. Qu’elles prennent racine dans la psychologie névrotique, dans un éclair de vengeance ou encore dans la joie (oui oui je vous assure, une des nouvelles arrive à faire ça), elle multiplie les images, les facettes, les méthodes, on en voit de toutes les couleurs, on y voit surtout rouge ! Parce que la mort est aussi sanguine, sanguinolente, sang rouge fluide, sang brun aqueux, il y en a pour tous les goûts. Et cette mort qui est au centre de ses seize nouvelle met en scène plusieurs visages de l’être humain, de sa psychologie fragile susceptible de basculer à chaque instant à sa condition éphémère et succincte. La vie ne tient à rien et n’est rien d’autre qu’un fil qui menace de céder avec le poids des années ou plutôt ici des ennuis.

L’auteure offre une réflexion intelligente à travers des écrits dérangeants, sombres, glauques et sordides. Les chutes font mal, lecteur se prend des coups, beaucoup de coups et franchement quand on n’est pas un habitué du genre, ça fait très mal ! Pourtant, on en redemande, parce que l’auteure entretient notre « masochisme » en usant d’une écriture fluide et simple qui va à l’essentiel avec cependant suffisamment de subtilités, ce qui est absolument nécessaire dans l’écrit d’une nouvelle. J’avoue avoir été dégoûtée par certains détails, avoir compati pour certains personnages ou encore avoir été choqué par certaines réactions, car malgré la violence de ses textes, l’auteure nous permet de vivre un certain nombre d’émotion, des émotions assez vives. On est vite oppressé à la lecture, c’est la ligne de conduite de ces nouvelles d’ailleurs, on démarre gentiment et puis il y cette dépression étouffante qui arrive, on lit de plus en plus vite, souhaitant connaître le dénouement mais sachant au fur et à mesure des lectures qui se suivent les unes après les autres que forcément c’est horrible car elles nous achèvent systématiquement violemment.

On y retrouve des thématiques et des éléments d’intrigue redondants savamment exploités de manière différente par l’auteure : la famille, Noël, la folie, la vengeance et, toujours, la mort.

J’avoue ne pas avoir compris deux ou trois dénouements, j’ai eu beau relire pour voir si quelque chose m’avait échappé mais certainement qu’il y avait une subtilité qui ne m’a pas atteinte, parce que l’auteure joue sur la subtilité, sur l’élément de détail qui fera que soit vous serez surpris, soit vous verrez au travers et comprendrez rapidement ce qu’il en est. Les fausses routes sont nombreuses et l’auteur en joue à merveille ! A titre personnel, j’ai vécu les deux sensations selon les nouvelles, ce qui démontre qu’elles ne sont pas toutes du même niveau même si l’ensemble est de qualité.

En bref, voilà un recueil de nouvelles qui fait froid dans le dos et qui manque, au détour de certaines pages, de nous retourner l’estomac, un recueil à la fois sensible et violent où la mort rôde à chaque instant, un véritable condensé d’horreur, de folie et de ténèbres !

Je remercie l’auteure Béatrice Ruffié – Lacas pour m’avoir fait découvrir sa plume incisive et violente à travers la lecture de ce recueil de nouvelles !

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Béatrice Ruffié Lacas] Mémoire d'un grain de sable et autres nouvelles   Aujourd'hui à 2:38

Revenir en haut Aller en bas
 
[Béatrice Ruffié Lacas] Mémoire d'un grain de sable et autres nouvelles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Figurines mémoire 44
» [AIDE] Problème de mémoire interne faible
» Colonne d'Helfaut érigée à la mémoire du Duc d'Orléans
» problème carte mémoire N64
» [Caffin, Vanessa] Mémoire Vive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Autres :: Nouvelles et poésies-
Sauter vers: