Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Wendy Walker]Tout n'est pas perdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
100%
 100% [ 1 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25506
Points : 35000
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Wendy Walker]Tout n'est pas perdu   Lun 23 Mai - 21:41



Année d'édition : 2016
Edition : Sonatine
Nombre de pages : 341
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, quinze ans, qui présente des troubles inquiétants. Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d’effacer le souvenir d’une abominable agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt. Mais si son esprit l’a oubliée, sa mémoire émotionnelle est bel et bien marquée. Bientôt tous les acteurs de ce drame se succèdent dans le cabinet d’Alan, tous lui confient leurs pensées les plus intimes, laissent tomber leur masque en faisant apparaître les fissures et les secrets de cette petite ville aux apparences si tranquilles. Parmi eux, Charlotte, la mère de Jenny, et Tom, son père, obsédé par la volonté de retrouver le mystérieux agresseur.

Ce thriller, d’une puissance rare, plonge sans ménagement dans les méandres de la psyché humaine et laisse son lecteur pantelant. Entre une jeune fille qui n'a plus pour seul recours que ses émotions et une famille qui se déchire, tiraillée entre obsession de la justice et besoin de se reconstruire, cette intrigue à tiroirs qui fascine par sa profondeur explore le poids de la mémoire et les mécanismes de la manipulation psychologique.

**********************


Dernière édition par Louve le Dim 4 Juin - 23:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4804
Points : 6176
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [Wendy Walker]Tout n'est pas perdu   Dim 28 Mai - 18:42

Sortie poche chez Pocket en 2017 : 


**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25506
Points : 35000
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Wendy Walker]Tout n'est pas perdu   Lun 5 Juin - 21:47

Roman reçu en service presse

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
TicaYuna
Dangereux personnage
avatar

Messages : 332
Points : 338
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 25
Localisation : Brest

MessageSujet: Re: [Wendy Walker]Tout n'est pas perdu   Dim 22 Oct - 11:46

Jenny, jeune adolescente, se fait violer lors d'une soirée. Pour l'aide ses parents décident de lui administrer un médicament pour qu'elle oubli ce qu'il c'est passé. Seulement elle ne peut pas vivre comme cela. Le psychiatre Alan Forester va tout faire pour l'aider à retrouver ses souvenirs de cette soirée et lui savoir qui est l'auteur du viol. Mais voilà cette quête de vérité va faire éclater de sombres secrets.

Alan Forester est le psychiatre qui va aider Jenny. C'est lui le narrateur de l'histoire. Il retranscrit ce qu'il se passe durant les entretiens avec Jenny et ses parents, ainsi que ses discussions avec l'inspecteur. Au delà du psychiatre on apprend à le connaître surtout à travers son rôle de père. C'est quelqu'un de très déterminé.
Jenny a 16 ans lorsqu'elle rencontre le psychiatre pour la première fois, un an après son viol. Ses parents lui ont fait prendre un médicament pour qu'elle oubli son traumatisme et qu'elle puisse vivre normalement. Mais elle n'arrive pas à y faire face et souhaite retrouver ses souvenirs pour apprendre à vivre avec son traumatisme. Elle est dévastée par ce qui lui est arrivé mais elle est tout aussi déterminée à retrouver ses souvenirs et retrouver celui qui lui a fait ça.
Charlotte est la mère de Jenny. C'est elle qui a voulu le traitement pour sa fille. Au début elle veut surtout sauver les apparences et redevenir une famille normale. Mais au fur et à mesure de sa thérapie on apprend ses plus vieux secrets et on comprend pourquoi elle est comme ça. C'est le personnage qui va le plus évoluer dans l'histoire.
Tom est le père de Jenny. Il ne voulait pas que sa filles ai le traitement. Il est dévasté par ce qui est arrivé et ne pense qu'à une chose, le coupable. Cette pensée est obsédante, il harcèle la police pour avoir qu'elle poursuive l'enquête. Et quand quelqu'un est soupçonné sa colère est telle que l'on se demande jusqu'où il pourra aller.

Le début du roman a été très compliqué. Les deux premiers chapitres relatent le viol avec des détails ce qui m'a mis un peu mal à l'aise. Mais après on rentre dans l'histoire facilement. Le fait que ce soit le psychiatre qui parle permet de connaître les personnages et leurs pensés sans barrières. C'est un roman sans dialogues. Le psychiatre raconte et les pensées des autres personnages sont retranscrits tels quels. Cela permet de voir l'évolution des personnages, de leur façon de penser, de se voir eux-mêmes et surtout leurs relations aux autres.
Alan Forester décrit le plan mis en place pour que Jenny puisse recouvrer ses souvenirs.
On découvre aussi le psychiatre en tant que père de famille, aimant et protecteur. Il permet aussi de comprendre la limite du métier quand il manipule les personnages.

J'ai beaucoup aimé l'aspect psychologique durant tout le roman. On voit les différentes étapes de la thérapie et les conséquences négatives ou positives. Car selon les personnages leurs thérapies ne se passent pas de la même manière, il y a du positif et du négatif. Cela permet de mettre en avant le fait que selon les personnes une thérapie ne marche pas de la même manière.
De plus l'auteure a su décrire simplement comment les souvenirs fonctionnent et pourquoi Jenny ne peut pas vivre tant qu'elle n'a pas retrouver les siens.
Enfin j'ai adoré me poser des questions sur le bien fait, ou non, des médicaments permettant d'oublier les traumatismes. Sans cesse balancé entre le "c'est pas bien de faire oublier" ou le "c'est mieux d'oublier les choses traumatisantes". Pour aboutir à l'idée qu'il vaut mieux apprendre à vivre avec ses traumas plutôt que de les oublier complètement.
Au delà de l'aspect psychologique le dénouement m'a surprise. Je n'ai compris que presque à la fin qui était le violeur, et la raison de son acte laisse sans voix.

Ce fut une bonne lecture, mais je pense qu'il faut s'intéresser un minimum à la psychologie pour apprécier ce roman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Wendy Walker]Tout n'est pas perdu   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Wendy Walker]Tout n'est pas perdu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Wendy Walker]Tout n'est pas perdu
» Tout n'est pas perdu, de Wendy Walker
» Arbre, ô mon bel arbre ...
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» Un dessin littéraire avant tout...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: