Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Kate Morton]L'enfant du lac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
100%
 100% [ 1 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin


Messages : 25139
Points : 34564
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Kate Morton]L'enfant du lac   Ven 15 Avr - 14:30


Année d'édition : 2016
Edition : presse de la cité
Nombre de pages : 637
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
1933. Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a-t-il pu disparaître durant la nuit de la Saint-Jean ? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l'enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l'abandon. Soixante-dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune détective londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désœuvrée, s'intéresse à cette mystérieuse disparition.
Elle reprend l'enquête, au grand dam de l'une des sœurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Belledenuit
psychopathe


Messages : 576
Points : 750
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 41
Localisation : Aude

MessageSujet: Re: [Kate Morton]L'enfant du lac   Mer 10 Aoû - 15:08

Mon avis :

De Kate Morton, je garde un excellent souvenir Des brumes de Riverton qui m'avait emportée dans un univers fascinant. Depuis, et malgré ces autres romans dans ma liseuse, je n'avais pas pris le temps de relire l'auteur. C'est chose faite avec L'enfant du lac que j'ai dégusté pendant près d'une semaine.

Je me suis retrouvée propulsée, dès les premières pages, en 1933. A Loeanneth, la demeure familiale des Edevane depuis des générations. On y rencontre Alice et des faits qui, de prime abord, étaient un peu confus pour moi.

J'ai eu du mal à saisir ce qu'il se passait et il m'a fallu quelques chapitres pour voir se former l'intrigue et ce que cela allait engendrer par la suite.

Les chapitres seront alternés entre la période de 1933 durant laquelle le petit Théo, âgé d'à peine un an, a mystérieusement disparu et celle de 2003 où l'on fait la connaissance de Sadie, une jeune inspectrice mise sur le banc de touche à la suite d'une bavure lors d'une enquête.

Petit à petit, on voit les pièces du puzzle se mettre en place et comprendre les tenants et les aboutissants de cette histoire familiale.

Comme dans Les brumes de Riverton, Kate Morton a su éveiller et aiguiser ma curiosité depuis le début jusqu'à, à peu près, la fin du roman.

Au fur et à mesure que je progressais, je fomentais des prévisions sur les actes des personnages par rapport à leurs agissements. Pourtant, et même si cela me semblait logique, arrivée à la moitié du roman je me suis rendue compte que je me plantais sur toute la ligne et qu'il allait me falloir tout reprendre pour trouver ce qui se cachait derrière cette disparition dont on ne sait jamais si c'est un enlèvement ou un meurtre.

De ce côté là, Kate Morton a su véritablement ébranler mes certitudes et me donner encore plus de motivation pour continuer la lecture afin d'avoir le fin mot de l'histoire avant d'arriver aux dernières pages.

Mais il m'a fallu encore quelques chapitres avant de comprendre tout ce qui se cachait réellement chez les Edevane.

S'agissant de Sadie, bizarrement, je me suis un peu plus doutée de certaines choses et du coup la fin ne m'a pas si étonnée que ça. Cela m'a un peu gâché la fin du roman mais dans l'ensemble j'ai passé un super moment avec les personnages auxquels on s'attache.

Alice, elle, est un personnage très particulier et très froide. Elle fait vraiment antipathique quand on la rencontre pour la première fois. Ce n'est pas vraiment le genre de personne à laquelle on se confirait de prime abord. Pourtant, plus on avance et plus on se rend compte des fissures qu'elle porte depuis tant d'années et quand on sait enfin ce qu'il en est et qu'elle-même réalise tout ce pan du passé qu'on lui a caché, forcément une empathie s'installe.

En bref, L'enfant du lac a été une lecture dans laquelle il m'a fallu une bonne centaine de pages pour bien entrer dedans et comprendre un peu où voulait m'emmener l'auteur. A partir de là, il est difficile de lâcher l'ouvrage. Les personnages sont attachants et je ne regrette pas ma découverte estivale. J'ai choisi le bon moment pour le lire et je vous conseille de le faire également si vous ne connaissez pas encore l'auteur. Malgré tout, je n'ai pas ressenti autant d'émotions qu'avec Les brumes de Riverton qui, pour moi, reste mon livre chouchou de l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boulimielivresque.blogspot.fr
 
[Kate Morton]L'enfant du lac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kate MORTON (Australie)
» Kate Morton
» LE JARDIN DES SECRETS de Kate Morton
» Kate Morton - Les heures lointaines
» Kate Morton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: