Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Chuck Palahniuk] Orgasme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25455
Points : 34913
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Chuck Palahniuk] Orgasme   Lun 21 Mar - 23:23



Année d'édition : 2016
Edition : sonatine
Nombre de pages : 359
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Penny Harrington, jeune femme modèle et aspirante avocate, travaille dans un prestigieux cabinet new-yorkais. C’est là, au détour d’un couloir, qu’elle rencontre le magnat des médias, Linus Maxwell, venu régler les détails de son divorce avec la star française Alouette d’Ambrosia. Le soir même, Linus invite Penny à dîner.

Comment s’habiller lorsqu’on sort avec l’homme le plus riche du monde ? Comment se comporter quand son hôte compte parmi ses conquêtes les femmes les plus célèbres et les plus puissantes de la planète ? Et pourquoi un homme comme lui invite-t-il à dîner une fille aussi désespérément normale ? Malgré toutes ces questions, Penny passe une soirée de rêve, et c’est le début d’un véritable conte de fées.

Notre Cendrillon des temps modernes tombe en effet sous le charme de son chevalier servant. Amoureux platonique, celui-ci l’enchante. Aussi, quand elle croise Alouette à Paris et que celle-ci lui conseille de ne surtout jamais faire l’amour avec Maxwell, Penny ne comprend d’abord pas très bien. Mais, très vite, tout s’éclaire. Maxwell voue en effet une véritable obsession au plaisir féminin, une obsession aux conséquences multiples et très étonnantes.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 6903
Points : 7436
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Chuck Palahniuk] Orgasme   Mar 22 Mar - 13:09

Je suis curieuse de lire ton avis sur celui - ci ! ^^

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25455
Points : 34913
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Chuck Palahniuk] Orgasme   Lun 28 Mar - 21:11

Penny n'a rien de particulier. Plutôt banale, elle se fond dans la foule en un rien de temps et personne ne fait attention à elle. Ayant plusieurs fois loupé son concours pour devenir avocate, elle travaille pourtant dans un cabinet d'avocats et s'occupe des tâches les plus ingrates, comme si elle n'était qu'une stagiaire. Et lorsqu'elle tombe sur Maxwell, un homme qui est beaucoup plus âgé qu'elle, elle comprend pourquoi tant de femmes célèbres lui ont succombé. Lorsque l'homme le plus riche du monde lui propose de dîner avec lui, Penny accepte sans se douter un seul instant qu'elle deviendra très vite très célèbre, mais surtout qu'elle deviendra un jouet aux mains d'un homme complètement tordu...

Orgasme est un ovni littéraire. Vraiment. C'est un roman spécial et très atypique comme je n'en avais jamais lu jusqu'à ce jour. Si le début pourrait avoir des similitudes avec 50 nuances de Grey et d'autres romans du genre, très vite on se rend compte que non. Cela n'a strictement rien à voir ! En le refermant, j'étais comme sonnée par la trame principale et par l'utilisation de la sexualité dans cette histoire. On est clairement dans un roman érotique, mais aussi un thriller et un roman de science-fiction, voire même fantastique ! Un ouvrage aux multiples facettes qui m'a franchement surprise du début à la fin.

On suit donc Penny, une jeune femme banale et qui n'a pas spécialement de but. Elle ne cherche pas la célébrité, ni la richesse, juste à exister. Son amie, Monique qui est aussi sa supérieure au sein du cabinet d'avocat ne se prive pas de lui dire qu'elle n'est pas très jolie et qu'elle a des kilos superflus. Mais Penny s'en moque tout autant qu'elle se moque des mouches qui lui tournent autour. Parce que oui, les mouches sont très présentes dans une bonne partie de ce roman jusqu'à ce qu'enfin Maxwell prend la jeune femme sous son aile. Les mouches sont-elles ici synonyme du dégoût qu'inspire l'héroïne aux gens qui l'entourent ? (c'est évoqué à un moment dans l'histoire, preuve à quel point Penny n'a rien d'un canon de beauté). Petit à petit pourtant, Penny devient belle et sexy et elle fera la une des journaux people : la Cendrille a enfin trouvé son prince charmant semble-t-il. Sauf que non.

Vous ne trouverez absolument aucune romance dans ce roman. Penny va devenir un cobaye pour Maxwell qui va l'utiliser pour améliorer des gadgets sexuels spéciaux et répondre à la demande des femmes. Des oeufs, des vibromasseurs, des libellules dont les ailes finissent toujours par se briser, Maxwell va très loin dans la perversité et Penny sera à plusieurs reprises à l'article de la mort tant il l'exploite sans réellement se soucier de ce qu'elle a besoin. L'héroïne devient un jouet qu'on utilise, qu'on bichonne pour mieux la remettre sur pied et la réexploiter dans un but totalement commercial. N'allez même pas penser qu'elle se prostitue, parce que ce n'est pas le cas du tout. On assiste à sa déchéance d'un côté, mais à sa renaissance d'un autre. Comme d'autres femmes avant elle, Penny va découvrir des plaisirs dont elle ignorait l'existence sur fond de science. Et lorsque Maxwell n'aura plus besoin d'elle, il lui demandera sans émotion de prendre ses affaires et de quitter son domicile dans l'heure qui suit.

La première partie est donc centrée sur les découvertes du plaisir féminin par Penny et dès l'instant où elle n'est plus un cobaye, le roman prend une tournure surprenante, on ne s'y attend pas du tout ! Penny va découvrir que toutes les femmes se mettent à acheter les jouets sexuels de la marque de Maxwell et qu'elles en deviennent toute accro. Entre temps, l'ex de Maxwell meurt en pleine remise des oscars après avoir eu un comportement étrange et la présidente des Etats-Unis se suicide d'une balle dans la tête à la télévision. Et puis les femmes deviennent la cible de la commercialisation. Elles arrêtent toutes de travailler, préférant rester chez elles avec les nouveaux jouets, découvrant des plaisirs inouïes et nouveaux. L'addiction est tellement présente qu'elles repoussent désormais les hommes et se font porter pâles pour ne plus sortir, s'enfermant dans une léthargie destructrice où il n'est plus que question de se faire du bien sexuellement. Et Penny, qui est au courant de l'addiction que procure les objets va très vite vouloir arrêter Maxwell parce que oui, tout va trop loin !

C'est un roman sombre, qui tombe un peu dans la science-fiction avec le clonage ou la nano-technologie. On ne s'attend pas du tout à de telle chose, c'est surprenant et tellement bien écrit que la lecture est fluide et qu'en moins de temps qu'il n'en faut, on se retrouve avec un dénouement qui vire littéralement dans le fantastique, avec cette sorcière plus que centenaires qui prodigue à Penny une formation des plus surprenantes.

Toutefois, ce roman n'est pas à laisser entre toutes les mains. Il est complexe et pointu, les détails sont nombreux et les passages érotiques versent facilement dans la pornographie même si Penny finalement ne couche qu'une seule fois avec Maxwell. Les femmes sont mises en avant dans ce roman, prouvant à quel point elles sont importantes pour la société et pour les hommes en général. Voilà un roman qui restera longtemps dans ma mémoire parce qu'il a su me surprendre quand je ne m'y attendais pas !



A lire si :

- vous cherchez un ovni
- L'érotisme ne vous gène pas, même s'il n'y a aucun sentiment.
- vous aimez les surprises et le mélange de genre.
- Vous cherchez un roman typique "what the fuck!"

A évitez si :
- vous êtes adeptes des romances érotiques
- le côté SF d'un roman peut vite vous déstabiliser.
- Vous n'aimez pas les romans sombres et qui dérangent.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chuck Palahniuk] Orgasme   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chuck Palahniuk] Orgasme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Chuck Palahniuk] Orgasme
» FIGHT CLUB de Chuck Palahniuk
» Choke (nouvelle adaptation du roman de Chuck Palahniuk)
» Chuck PALAHNIUK - Peste
» Chuck Palahniuk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Chick-lit/comédie/Romance-
Sauter vers: