Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Lucy Keating] Dreamology

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre Avis :
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
50%
 50% [ 1 ]
3. Roman sympa.
50%
 50% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4761
Points : 6130
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: [Lucy Keating] Dreamology   Jeu 4 Fév - 20:38



Année d'édition : 2016
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 346 pages
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :
Et si le garçon de ses rêves était bien réel ? Depuis son enfance, Alice mène une double vie. La vie réelle, où elle habite seule avec son père... et sa vie en rêves ! Toutes ses nuits sont peuplées d'aventures extraordinaires, de voyages, de rencontres, et surtout d'un garçon de son âge : Max. Au fil des années, ils sont tombés fous amoureux et Alice ne pense qu'à se coucher le soir pour le retrouver. Mais le jour de sa rentrée au lycée, Alice voit Max. En chair et en os. Le garçon de ses nuits existerait-il vraiment ?

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4761
Points : 6130
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [Lucy Keating] Dreamology   Jeu 4 Fév - 20:39

Mon avis (7/10)
Tout d'abord je tiens à remercier Karline de Un brin de Lecture ainsi que Michel Lafon pour ce partenariat en avant première !
Si vous n'avez pas encore entendu parler de Dreamology, il est temps d'ouvrir vos oreilles ainsi que vos yeux parce que c'est une petite pépite !

Qui n'a jamais rêvé du garçon parfait ? Qui n'a jamais suivi un homme dans ses rêves en étant certaine que c'était lui et personne d'autre qui partagerait votre vie ? Mais malheureusement au réveil vous étiez seul dans ce lit trop grand et trop froid !
Et bien vous n'êtes pas seule, mais ce n'est pas le cas d'Alice. Parce qu'Alice depuis sa plus tendre enfance rêve de Max, chaque nuit, et chacune de leur rencontre est un conte de fée, une nouvelle aventure rocambolesque et romantique et jusqu'à maintenant, elle avait toujours eu le même regret que nous, celui de se réveiller sans lui. Alors lorsqu'elle déménage à Boston et qu'il entre dans le même cours de Psychologie que lui, vous imaginez sa surprise ! Max, son Max, là, devant elle, en chair et en os, est ce bien lui ? Et si c'est le cas, comment est ce possible ?! Et c'est ça Dreamology le rencontre entre le rêve et la réalité.

On va suivre Alice dans ce roman, une jeune fille qui a une vie peu banale, sa mère l'ayant abandonné pour étudier les singes en Afrique et son père étant peu enclin à l'affection ou a la conversation, la laisse un peu esseulé, mais qu'importe elle a ses rêves, son Max. Cette impression qu'elle oppose sa vie à ses rêves est encore plus marqué par le fait que les chapitres s'entrecoupent avec la descriptions de ses rêves avec lui, comme si c'était une autre Alice. Cependant lorsque Max apparaît dans sa vie et que cette frontière n'existe plus, les choses changent, il ne la reconnaît pas, ou ne veut pas la reconnaître, Alice ne sait pas si elle est folle d'avoir imaginé tout ça ou s'il la repousse pour quelque chose d'autre.
A travers ses déboires, on va rencontrer une jeune fille électrique, une jeune fille émotive qui ne cessera de dire ce qu'elle pense, de continuer à poser des questions même quand personne ne veut y répondre et qui sera aussi persévérante, voire bornée, que peut l'être une mule, mais au fond on l'aime aussi pour ça. Parce que oui, au fil de ce roman, vous allez aimer Alice, vous allez certes la trouver un peu folle, un peu trop agressive ou naïve, mais vous allez tomber sous son charme parce qu'au fond de nous, on est toute restée cette jeune fille qui ne veut pas réfléchir à l'avenir et qui veut continuer de rêver sans penser au reste.
Quant à Max, j'avoue que la magie n'a pas opéré pour moi, bien sûr il m'a ému, mais disons que l'auteur a cherché à le rendre trop parfait, à en faire l'homme de "ses rêves" à tout prix et l'a rendu un peu trop flou, comme s'il n'y avait aucun possibilité qu'il existe. Mais ne lui retirons pas ça, son histoire est complexe et touchante, de plus on finit bien vite par comprendre ses changements d'humeur ou ses manières assez étrange, mais il reste tout de même trop parfait à mes yeux.
Les personnages secondaires ont aussi une place très importante qu'on ne peut nier. Je ne sais pas comment on peut parler de Dreamology sans parler de l'humour d'Oliver, ce petit brin de folie qui vous fera rire aux éclats même dans votre bus, ou de Sophie, la meilleure amie déjantée d'Alice qui lui sera toujours d'une aide précieuse.

Ce qui m'a le plus plu, c'est le concept, cette idée de rencontrer l'homme qu'elle pensait totalement inaccessible, j'ai trouvé ça vraiment génial ! En plus la manière dont s'est écrit rend l'histoire très addictive, je n'ai pu le lâcher une fois que je l'avais commencé alors que, vous le savez bien, je ne suis pas friande des histoires d'ados banales en général ! Mais là, il y avait quelque chose de féerique, quelque chose d'inexplicable, parce que peu m'importait de savoir pourquoi depuis toutes ces années ils rêvaient l'un de l'autre ou pourquoi Max ne voulait pas reconnaître Alice ou même s'ils finiraient ensemble, non vraiment tout ceci n'avait pas d'importance, pour une fois je voulais juste connaître l'histoire, me laisser porter par elle sans chercher la finalité.
C'était vraiment original et frais, ça m'a redonné l'envie de lire et surtout de rêver.
Et au fond, je dois vous avouer que je vois Dreamology comme un tableau, peut être à cause des nombreuses références à la peinture qui sont présentes dans le livre, mais je le vois comme une toile parsemé de jolies étoiles dans un ciel ombreux, avec au milieu une scène rocambolesque qui ne cesse de changer pour plaire à nos deux amoureux, alors certes, c'est un peu gnangnan mais ça reste magnifique. C'est un éclat de couleur au milieu de la grisaille.

Ce que j'ai moins aimé en revanche c'est le côté fleur bleue, certes la romance est belle, je ne dis pas le contraire, mais il y a certain moment où j'ai levé les yeux au ciel en me demandant quand cette étalage de perfection romantique crée par Max s'arrêterait. Et l'autre point qui m'a un peu rebuté est plus final, donc je n'en parlerai que rapidement : L'explication qu'on donne à leur rêve est assez sommaire, on lance une idée, qui pourrait être bonne mais qui n'est pas assez développé à mon goût, comme-ci tout ceci n'avait aucune importance, alors que c'est un peu le coeur du roman.

En bref, c'est un roman qui m'a touché et qui m'a emporté plus loin et plus vite que je ne l'aurais cru puisque je n'ai pas pu le lâcher une fois ouvert ! Je garderai un excellent souvenir de l'idée de base ainsi que d'Alice, le personnage principal dans lequel je me suis retrouvée avec facilité ! Cependant j'avoue que ce n'est pas un coup de coeur à cause de Max, du côté un peu trop fleur bleue et surtout du manque d'explication pour la fin. Je le conseille cependant parce que l'idée est original, que le concept est bien mené, que les personnages sont touchants, et que l'histoire vous fera rêver !

"Il est temps de décrocher les guirlandes lumineuses."

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Babynoux
succube des enfers
avatar

Messages : 3965
Points : 3889
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 25
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: [Lucy Keating] Dreamology   Ven 5 Fév - 12:09

je note dans ma wish ton avis donne très envie ^^

**********************
Le Blog de Bibliotheque-Quilittout :



MON FACEBOOK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliotheque-quilittout.eklablog.net/
Chtitepuce
serial killer
avatar

Messages : 1723
Points : 1572
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 28
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: [Lucy Keating] Dreamology   Mar 16 Fév - 14:07

Mon avis :

En découvrant Dreamology, je pensais avoir en main un roman semblable à Je t'ai rêvé (que je n'ai pas encore lu). J'imaginais déjà un roman psychologique young-adult. C'est là où pourrait se trouver ma déception. Dreamology est un brin trop jeunesse pour moi.

Alice est une adolescente avec une imagination très fertile, c'est dans ses rêves qu'elle se sent le mieux, là où elle retrouve chaque nuit Max, le garçon qu'elle aime. Ce dernier est un garçon qu'elle a rencontré dans ses rêves il y a plusieurs années quand elle était très jeune. Dans la réalité, Alice vient de déménager à Boston avec son père. Sa rentrée au lycée ne se passe pas exactement comme elle imaginait puisqu'elle trouve un garçon qui ressemble étrangement au garçon de ses rêves au cours de psychologie, mais ce garçon n'a pas l'air de la connaître.

Dreamology est un roman frais et mignon. Lucy Keating alterne les chapitres dans la réalité avec Alice qui essaie d'y faire face et les moments où elle rêve qu'elle note dans un journal.
Les pages se tournent facilement et on attend avec impatience d'en savoir plus sur Alice et Max et surtout le pourquoi du comment de leurs rêves.
C'est là où le bât blesse. Lucy Keating reste trop en surface. On survole le passé d'Alice et Max qui les a menés à au Centre d'Exploitation des Rêves, là où tout a commencé. On comprend vaguement pourquoi ils se retrouvent dans leurs rêves. Malheureusement, le dénouement est passé rapidement, voire pas expliquer du tout ce qui laisse un petit goût amer.

Fort heureusement, l'auteur n'a pas lésiné sur ses personnages.
Alice est une jeune fille rêveuse dans tous les sens du terme. Vivant seul avec son père depuis le départ de sa mère, Alice se conforte dans sa relation avec Max qui semble irréelle plutôt que de mettre les deux pieds dans la réalité. On voit une jeune fille passionnée, prête à tout pour avoir les réponses à ses questions, mais tout de même sur le réserve quand il s'agit de s'ouvrir aux autres.
De l'autre côté, Max a pris le parti de ne vivre ses rêves que dans son sommeil. Il a fait le choix de prendre la réalité comme elle vient et surtout de construire quelque chose et de s'ouvrir aux autres.
C'est intéressant de voir comment ces deux personnages ont suivi des chemins différents pour affronter leurs passés et leurs rêves.
Les autres protagonistes qui gravitent autour d'eux sont hauts en couleur que nos héros. Nous avons Sophie, la meilleure amie d'Alice, franche et fidèle, elle apporte son soutien à la jeune fille. Oliver, grand séducteur de son lycée, amène avec lui la joie de vivre et la spontanéité. Même le père d'Alice qui est à côté de la plaque depuis le départ de sa femme, se révèle être un homme charmant.

En résumé, Dreamology partait d'un concept intéressant avec des personnages attachants. Le roman se construit comme un parchwork coloré où on suit le fil rouge des rêves d'Alice et Max. Malheureusement Lucy Keating n'a pas sur exploité l'idée à fond et nous laisse un peu sur notre faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-de-puce.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Lucy Keating] Dreamology   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Lucy Keating] Dreamology
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les autres livres de Lucy Maud Montgomery
» Autour de Lucy [Luke]
» [Lucy Gareth] Zoé bonhomme a trop bu
» [Numeriklivres] Zoé a trop bu de Lucy Gareth
» JESSY SHIMMER (Tome 1) LIENS INFERNAUX de Lucy A. Snyder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Contes et romans jeunesse-
Sauter vers: