Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [K. C. May] La saga du chevalier Kinshield Tome 1 : L'héritage du chevalier Kinshield

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis ?
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
goupilpm
fantôme torturé
avatar

Messages : 2957
Points : 4057
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 60
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: [K. C. May] La saga du chevalier Kinshield Tome 1 : L'héritage du chevalier Kinshield   Mer 3 Fév - 9:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Année d'édition : 2016
Édition : Auto-édition
Nombre de pages : 570
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Une mystérieuse tablette de pierre, sertie de cinq gemmes magiques, gît dans une crypte, à l’abandon, depuis deux siècles. Le royaume est en ruines, et la paix n’y est assurée que par une poignée de chevaliers tutélaires. Mais un jour, l’une après l’autre, les gemmes disparaissent de leur écrin...

Un chevalier tutélaire, Gavin, de la lignée des Kinshiëld, garde précieusement leurs secrets. C’est également lui qui déchiffre les runes gravées sur la tablette. À moins qu’il n’arrive à trouver un autre homme de confiance, il est destiné à devenir le nouveau roi de Thendylath. Or, tout ce qu’il recherche, c’est simplement la lettre écrite par son ancêtre Rönor Kinshiëld, le dernier homme à avoir vu le roi Arëk vivant... Une lettre qu’il lui faudra récupérer en partant sur les traces d’un vulgaire voleur.
Néanmoins, lorsque Gavin sauve la vie d’une femme, ce qui n’aurait dû être qu’une mission toute simple le renvoie, brutalement, à son passé cauchemardesque... et à la vérité sur la mort du roi Arëk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
goupilpm
fantôme torturé
avatar

Messages : 2957
Points : 4057
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 60
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: Re: [K. C. May] La saga du chevalier Kinshield Tome 1 : L'héritage du chevalier Kinshield   Jeu 17 Mar - 8:28

Mon avis :

Dés la première page l'on fait la connaissance du protagoniste principal alors qu'il se trouve dans une crypte en train d'essayer de déchiffrer l'énigme de la tablette qui lui permettra d'obtenir la troisième des cinq gemmes laissées par le roi Arek . Ces pierres runiques doivent permettre à son détenteur de monter sur le trône de Thendylath.

Ensuite l'auteur nous présente Brodas qui prend le contrôle de l'Ordre de Virago en assassinant la Maîtresse de cette guilde guerrière afin que celle-ci puisse l'aider à s'emparer des pierres runiques ce qui lui permettra de régner sur Thendylath. On suit également plusieurs guerrières de l'Ordre de  Virago appelées à jouer un rôle dans la suite de l'histoire.

Avec comme toile de fond un sorcier qui veut à tout prix s'emparer du trône et pour postulat de départ une prophétie l'histoire est des plus basiques

Dans ce début de roman, l'auteur prend son temps pour nous présenter les protagonistes principaux de l'histoire ainsi que les personnages secondaires qui gravite dans leurs sillages.
Chacun des premiers chapitres introduit un personnage que l'on découvre dans une petite histoire le décrivant dans une situation qui le situe bien par rapport avec l'histoire qui va suivre. Même si au départ on ne voit pas de suite les liens entre chacun d'eux, on sent que leur destin va par la suite être inextricablement liées ensemble.
Malgré un côté introductif, les chapitres s'enchaînent plutôt bien et le lecteur n'a pas l'impression de longueurs. Rapidement l'auteure introduit les petites histoires de chacun qui donnent du relief à l'histoire et évite ainsi de tomber dans la linéarité comme c'est souvent le cas dans la premiers ouvrages d'auteurs. Puis l'intrigue commence à se dérouler les événements se succèdent tout comme les retournements de situation et le lecteur est entraîné dans une spirale jusqu'au dénouement. Si l'histoire n'échappe au schéma classique du genre le récit est quand à lui addictif et fort divertissant.

L'univers présenté est peu développé l'auteure ne s’attache qu' à présenter  les lieux où se déroulent les actions. En effet durant le voyage de trois guerrières escortant un marchand vers une autre ville, seule le moment où le convoi est attaqué donne matière à présenter des monstres. Certes avec l'absence de roi et dans un royaume qui vit un peu en anarchie depuis deux cent ans on ne s'attendait pas à ce que la géopolitique soit développé, mais les us et coutumes des habitants n'y sont pas également, le récit ne se centre que sur les personnages et lorsqu'ils se déplacent l'auteur nous en apprend sur la situation géographique des villes par rapport au village, et vice-versa. L'absence de carte se fait cruellement sentit car le lecteur ne parvient pas à se situer. Le pays est dirigé par des seigneurs locaux mais l'auteure là non plus ne s'étend pas sur le sujet. Le bestiaire avec des monstre venus de l'Outreterre manque quand à lui de diversité. Seul point à tirer son épingle du jeu, c'est la magie que l'on découvre de différentes manière, soit par l'apparition de pouvoirs chez les héros, ou sous la forme d'utilisation de gemmes pour le sorcier qui lui permettent d'augmenter considérablement l'effet de ses sorts.

L'auteur nous gratifie d'une importante galerie de personnages hauts en couleurs, qui attire selon les circonstances l'empathie ou l’antipathie, mais qui ne laissent pas le lecteur indifférent. Toutefois certains traits de caractère sont un peu trop poussés et pourraient devenir caricaturaux l'auteure insiste trop sur les défauts ou manies des protagonistes. Si parmi le héros et ses compagnons, cette impression n'est pas trop ressentie, il n'en est pas de même pour le sorcier qui finit caricatural plus on avance  dans le récit. Les échanges entre le protagoniste et la guerrière, issue de la noblesse sont savoureux avec d'un côté un personnage rustre, manquant nettement d'éducation et de l'autre une guerrière raffinée de noble naissance. Mais parfois les allusions au sexe se révèlent un peu trop cru pour cette fantasy qui aurait pu sur le fond et la forme s’adresser à un jeune public. Le lecteur ne peut que se prendre d'empathie pour le chevalier tutélaire dont les manières ne reflètent ni la droiture, ni l'importance qu'il attache au code d'honneur de la chevalerie. Ayant perdu sa fille et sa femme , on le sent désabusé, torturé par son passé et tourmenté par les cauchemars qui peuplent ses nuits.
Si comme dans tout tome introductif l'action n'est pas omniprésente, le style fluide, pas surchargé de l'habituel jargon du genre est dynamique, agréable à suivre. L'univers étant peu développé le vocabulaire se révèle simple, abordable par tous.

En conclusion, le lecteur navigue, au fil des pages, dans une histoire simple mais sympathique mais qui manque toutefois de profondeur et d'originalité. Sans prise de tête l'on passe un bon moment de détente. Malgré les défauts qui parsèment le livre pour son côté ludique de cette série on a envie de poursuivre l'aventure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
[K. C. May] La saga du chevalier Kinshield Tome 1 : L'héritage du chevalier Kinshield
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantasy-
Sauter vers: