Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Karen Rose] La cible de trop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25458
Points : 34924
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Karen Rose] La cible de trop   Ven 11 Déc - 9:07



Année d'édition : 2015
Edition : Mosaic
Nombre de pages : 662
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Pour l’inspectrice Stevie Mazzetti, deux seules choses valent la peine de se lever le matin : sa fille Cordelia d’abord, ensuite son travail au sein de la police de Baltimore. C’est tout ce qui lui reste depuis qu’elle a perdu son mari et son fils, abattus de sang-froid dans la rue par un inconnu, huit ans plus tôt. Alors quand elle apprend que son ex-coéquipier était un flic corrompu, sa première réaction est la colère. Si cet homme auquel elle aurait confié sa vie a fait condamner des innocents pour éviter la prison à des criminels, elle le découvrira et fera éclater la vérité.
Mais, dès le début, Stevie se voit menacée par un tueur que son enquête dérange. Un psychopathe qui a décidé, pour la faire taire, qu’elle serait sa prochaine cible.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25458
Points : 34924
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Karen Rose] La cible de trop   Dim 20 Mar - 0:32

Stevie Mazzetti a perdu son fils et son mari abattu huit ans plus tôt par un inconnu et de sang froid. L'homme en question n'avait d'ailleurs pas le choix. Enceinte d'une petite fille, Stevie n'a pas eu le choix de se relever pour faire face et pouvoir tenir le coup pour élever son enfant à venir. Quelques années plus tard, nouveau coup dur pour la jeune femme qui découvre que son ex-coéquipier est un flic ripoux et que d'autres le sont aussi. Elle décide alors de revoir tous les dossiers sur lesquels son ancien coéquipier a enquêter pour découvrir si d'autres ripoux ne se cachent pas encore. Mais Stevie va sans le savoir ouvrir la boîte de Pandore et nombreux sont ceux qui vont tenter de lui faire refermer cette boîte pour se protéger, quitte à devoir l'abattre elle et sa fille de huit ans...

Karen Rose est une auteur que j'apprécie beaucoup. Ses romans ont le mérite de dresser des portraits de femmes intéressants et complexes. J'espérais donc passer encore un très bon moment, et même si oui, la lecture fut agréable, je n'ai pas été autant embarqué que ce que j'imaginais. Il m'aura fallu une bonne semaine en lisant d'autres choses à côté pour le terminer, et à mes yeux, ce n'est jamais très positif d'avoir besoin de faire une pause pendant une lecture pour passer à autre chose. Pourtant, je ne lui vois pas de défauts majeurs à ce roman, au contraire, il a beaucoup de qualités pour en faire une roman accrocheur et qu'on ne parvient pas à arrêter, mais quelques petits détails ont fait que à mon sens, ce n'est pas le meilleur de l'auteur.

On suit donc Stevie, policière en arrêt depuis une blessure par balle et qui doit se cacher parce que trop curieuse, elle a découvert des choses qu'elle n'aurait pas dû. Voulant redorer un peu le blason de la police, elle se lance dans une quête folle pour connaître tout de son ancien coéquipier et arrêter tous ses complices, qu'ils soient flics ou non. Forcément, quelqu'un de dangereux va de son côté tenter de la faire taire de n'importe quelle manière. Surtout que Stevie est affaiblie par une blessure à la jambe qui fait qu'elle ne peut se déplacer sans sa canne et qu'en plus, elle doit veiller sur sa fille de huit ans, déjà traumatisé par Silas, l'ancien coéquipier qui n'a pas hésité à la tenir en joue avec une arme.

Stevie est donc une femme blasée et blessée par la vie qui ne lui épargne rien. Perdre un enfant et un époux est difficile et quand en plus, on doit protéger l'enfant restant face à des criminels sans pitié, on comprend vite pourquoi elle reste si froide avec ceux qui l'entourent. J'ai beaucoup aimé le personnage, mais j'ai regretté de la voir aussi chanceuse. Elle échappe à des dizaines de tentatives de meurtres par des ennemis qui pourtant sont parfois des professionnels. Une fois, je veux bien, mais là c'est un peu exagéré selon moi. Cela a un peu décrédibilisé ce roman qui pourtant possède des atouts non négligeables.

L'autre problème que j'ai eu c'est la multitude de personnages. Franchement on en a beaucoup, trop, énormément ! Entre les ennemis de Stevie, une bonne dizaine, ses alliés, une vingtaine voir plus, ceux qu'on évoque et qui sont connus des amateurs de Karen Rose puisque apparaissant dans ses autres romans, j'ai parfois complètement perdu le fil des personnages secondaires. Le trio principal (ainsi qu'Emma) est facile à retenir, mais là on a une accumulation de nouveaux venus qui soit viennent protéger Stevie et la soutenir, soit au contraire cherchent à lui nuire afin de se protéger eux. Ce n'est pas que leur psychologie n'est pas abouti, au contraire ! mais j'ai même eu des doutes sur le genre de certains personnages ! Homme ou femme ? Et c'est bien l'une des premières fois que cela m'arrive dans un thriller !

L'histoire est bonne et très complexe. On est dans un thriller qui ressemble vraiment à une belle toile d'araignée et pour arriver au centre, Stevie a beaucoup de boulot et de fil à détruire pour enfin en trouver le créateur. Les rebondissements sont nombreux, l'action est très présente même si parfois l'ambiance chute d'un coup lorsqu'on se retrouve avec trois pages de dialogues entre deux personnages fou de passion l'un pour l'autre mais se refusant à céder le premier. (Bien que Clay ne cache à aucun moment ses sentiments).

En bref, c'est un bon roman de Karen Rose. Pas l'un de ses meilleurs selon moi, mais il prouve une fois encore que c'est un auteur à suivre de très près parce qu'elle ne déçoit pas et travaille énormément pour rendre ses récits haletants et complexes. Une auteur que je vous invite à découvrir !

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3532
Points : 3582
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Karen Rose] La cible de trop   Lun 21 Mar - 15:49

C'est un auteur que je ne connais pas. Après lecture de ta chronique, je tenterai peut-être le coup, le personnage principal me paraît intéressant, atypique.

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (19/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (12/18 romans)           
Serge Brussolo  (14/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (16/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Karen Rose] La cible de trop   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Karen Rose] La cible de trop
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ET TU PERIRAS PAR LE FEU de Karen Rose
» ELLES ETAIENT JEUNES ET BELLES de Karen Rose
» [Rose, Karen] Je te volerai ta mort - Tome 1
» glacage royal
» DORS BIEN CETTE NUIT de Karen Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: