Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Yasmina Amar] La passagère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis ?
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7112
Points : 7712
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: [Yasmina Amar] La passagère   Mer 9 Déc - 14:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Année d'édition : 2015
Edition : Librinova
Nombre de pages : 210
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Catherine, une psychologue trentenaire, vit dans la banlieue parisienne avec son mari Philippe, un médecin dévoué à son travail et à ses patients. Un beau jour, elle découvre un lourd secret sur lui. Désemparée, elle se réfugie chez son amie d’enfance, Mélanie, expatriée à l’autre bout du monde. Au cours d’un voyage plein de rebondissements, à travers un pays à la fois violent et attachant, le secret qu’elle pensait fuir la rattrape et l’oblige à faire face à ses angoisses les plus enfouies.
Mon avis :
Un roman contemporain sans prétention qui décrit intelligemment trois profils psychologiques à travers un voyage dans l’Inde touristique propice à la romance et à l’introspection.
Catherine a décidé de tout quitter sur un coup de tête, son travail, son mari, sa vie parisienne et s’en va en voyage quelques jours rejoindre son amie d’enfance, Mélanie, en Inde. Pourquoi ? Catherine a découvert la douloureuse infidélité de celui qui partage sa vie et ne supporte plus les non dits entre eux. De son côté Mélanie a changé, profondément seule, inactive lorsque son mari part en déplacement, c’est avec joie qu’elle accueille Cathy chez elle. Pour se libérer l’esprit et profiter du pays, elles entament toutes deux un voyage au cœur du Rajasthan. Elles sont conduites par un chauffeur, Sanjivan, un indien trentenaire voué à un mariage arrangé. Trois vies, trois destins, liés sur la route d’une Inde pauvre,  bruyante et colorée.
Le roman oscille entre le carnet de voyage essentiellement sensoriel et l’évolution psychologique de ses personnages.
Pour le premier, c’est un éveil des sens du lecteur à la découverte d’un pays aussi pauvre que magique. Les héroïnes partent en road trip touristique ; le bruit de la circulation dense et dangereuse indienne, le rire des enfants mendiants dans la rue, les couleurs chaudes des pashminas et autres tissus soyeux, l’architecture touristique majestueuse, les routes infinies, les anciens palais devenus de simples hôtels, sont autant de choses qui enrichissement le roman et viennent profondément heurter la sensibilité de l’héroïne Catherine. Si l’on ne connaît pas l’Inde, on découvre ici au départ de New Delhi, un pays aux mœurs différents : des mariages arrangés entre famille, une pauvreté insoutenable, des circulations brouillonnent, des couleurs vives, la beauté du peuple indien… autant de choses qui touchent et sensibilisent.
Pour le second, la psychologie et la relation de couple sont une part importante de ce roman contemporain qui invite au voyage mais aussi à la réflexion sur la vie, sur ce qui nous nuit, nous étouffe malgré nous mais aussi sur ce qui peut nous ouvrir les yeux et nous libérer, enfin, et ce à travers trois personnages bien distincts.
Catherine est partie sur un coup de tête, laissant une simple lettre à son mari sans lui révéler sa destination. Depuis quelques mois, elle a découvert un secret dérangeant sur Philippe et ne supporte plus de faire semblant. Aussi décide t-elle de rejoindre son amie Mélanie vivant en Inde avec son conjoint, l’occasion de revoir celle qui lui manque et de découvrir un pays qu’elle ne connaît pas. Un pays dégrisant, où elle se sent libre, où elle s’autorise un flirt romantique innocent, où elle prend conscience de ses véritables envies. Il est intéressant de suivre cette évolution psychologique, Catherine arrive défaite, les larmes fragiles et évolue positivement, le sourire revient, les souvenirs affluent et elle prend conscience au fil du temps de ce qu’elle souhaite vraiment.
De son côté, Mélanie vit en Inde depuis quelques années après avoir mis de côté une carrière d’avocate qui la passionnait pour suivre son conjoint muté dans le pays. Si au début, l’effervescence de la nouveauté lui apportait énormément, très vite la jeune femme se sent seule, inutile malgré quelques interventions dans des associations bénévoles et passent parfois des heures assise sans rien faire. On sent les prémices d’une dépression, d’un certain mal être de ce personnage si vivant habituellement. Là aussi, les sourires de façade, la déchéance intérieure, les sautes d’humeur sont les marques d’une psychologie perturbée et très intéressante à voir évoluer.
Enfin, il y a Sanjivan, le chauffeur. Indien trentenaire, sa mère lui a arrangé un mariage avec une jeune fille de son village. Sanjivan se sent oppressé par cette nouvelle loin de le réjouir. Lorsqu’il se retrouve à conduire les deux étrangères, il se laisse charmer par la beauté blonde de Catherine, rêvant ça et là d’une autre vie et  laissant vagabonder un engouement passionnel ascensionnel. Un personnage timide, séduisant et doux rêveur qui remet en cause une société finalement assez peu libre dans ses choix maritaux.
Pour ce qui est du style, Yasmina Amar écrit de manière simple et fluide et se révèle très agréable à lire. On partage ou non le dénouement de cette histoire, en tous cas on y accède sans difficulté, voyageant à travers les yeux de nos héros et s’attachant à chacun des protagonistes.
En bref, un roman contemporain qui joue sur deux tableaux de manière égale, un road trip dans le Rajasthan touristique et des personnages aux traits bien individualisés servant judicieusement une réflexion psychologique fine et actuelle. Un premier roman d’une auteure prometteuse !
Je remercie l’auteure pour l’envoi de son ouvrage qui aura su me dépayser.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
 
[Yasmina Amar] La passagère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Historiques, Contemporains,Divers-
Sauter vers: