Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Luc Saint-Hilaire] Le Santerrian : L'Elnade récits second du pays de Santerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis ?
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
100%
 100% [ 1 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
goupilpm
fantôme torturé
avatar

Messages : 2964
Points : 4068
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 60
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: [Luc Saint-Hilaire] Le Santerrian : L'Elnade récits second du pays de Santerre   Jeu 3 Déc - 10:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2006
Édition : De Mortagne
Nombre de pages : 660
Public visé : Young-Adult
Quatrième de couverture
: Luc Saint-Hilaire donne vie au ménestrel Gouand qui raconte les Histoires du Pays de Santerre au fil d'une plume vivante et colorée. Avec l'Elnade, il nous offre l'étonnante suite et fin du Santerrian, paru au printemps 2005 chez le même éditeur. Profitant des possibilités créatives qu'offre le style fantastique, l'auteur livre un récit à plusieurs dimensions. A travers une épopée palpitante, remplie de surprises et de rebondissements, on découvre une réflexion très actuelle sur les relations entre les peuples, sur la politique, sur la spiritualité et, surtout, sur la nature humaine. Captivantes pour les jeunes, fascinantes pour les adultes, les Histoires du Pays de Santerre font l'unanimité chez les lecteurs de tous âges. Vingt ans se sont écoulés depuis qu'Ardahel est venu en aide à son ami Loruel de Nulle-Part afin de rétablir la paix en Pays du Levant. Vingt années à attendre avec sa compagne, l'aveugle Eldwen, dans la splendeur du Domaine Caché de Nalahir, que Vorgrar se manifeste à nouveau. En effet, la puissance des armes n'a pas suffi à vaincre l'ennemi qui confie cette fois le commandement de ses armées à un adversaire redoutable d'efficacité. Invincibles, les troupes à la solde de l'Esprit Mauvais étendent leur domination sur presque tout le Monde d'Ici, se réservant la conquête du Lentremers comme victoire finale. Elles convergent finalement vers les Pays de Santerre et de Gueld, les deux derniers obstacles à abattre. Tandis que désolation et mort règnent sur les champs de bataille, le combat le plus crucial mené contre Vorgar se livrera grâce à la puissance de l'esprit. Au terme d'un parcours des plus surprenants, Eldwen aura à porter seule sur ses épaules la destinée du Monde d'Ici.


Dernière édition par goupilpm le Lun 7 Déc - 10:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
goupilpm
fantôme torturé
avatar

Messages : 2964
Points : 4068
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 60
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: Re: [Luc Saint-Hilaire] Le Santerrian : L'Elnade récits second du pays de Santerre   Jeu 3 Déc - 10:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Réédité en 2011 (Format ebook) sous les titres L'Elnade tome 3 : Eldwen, la Désignée & tome 4 : Vorgrar, l'Esprit Mauvais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
goupilpm
fantôme torturé
avatar

Messages : 2964
Points : 4068
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 60
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: Re: [Luc Saint-Hilaire] Le Santerrian : L'Elnade récits second du pays de Santerre   Dim 6 Déc - 10:09

Mon avis :

Ce deuxième tome des Récits du Pays de Santerre décrit les grands bouleversements qui marquèrent le Monde d'Ici durant le règne de Tocsand.

Dans le tome précédent Vorgrar avait échappé au Porteur du Glaive, après un premier chapitre qui rappelle brièvement les faits qui se sont déroulés dans Le Santerrian, nous le retrouvons peaufinant les derniers détails de ses troupes qui s'apprêtent à envahir les terres au sud du Lentremers.

Tout comme dans le tome précédent, l'auteur nous expose minutieusement le contexte dans lequel vont se dérouler l'histoire. Il nous fait découvrir l'homme qui va mener les troupes de Vorgrar tout en nous décrivant l'île dans laquelle s'est réfugiée ce dernier. Mais à l'instar du Santerrian, l'auteur entre trop dans les détails, ce qui inévitablement crée dès le début de l'histoire des longueurs.

Dans cette première, l'auteur reprend en partie des descriptions déjà effectuées au volet précédent, cette redondance finit par agacer le lecteur. Puis après avoir posé les bases de l'intrigue principale, l'auteur utilise le même synopsis que précédemment en nous entraînant dans une intrigue subsidiaire sans rapport avec le récit principal : une quête identitaire qui se résume pour le lecteur uniquement à des longueurs supplémentaires et pour l'auteur à développer son univers déjà trop dense.

On a encore un peu de mal à vraiment ressentir une empathie envers les personnages, malgré les multiples embûches qui jalonnent leurs parcours, à chaque fois ils s'en sortent sans vraiment de dommages. C'est cette trop grande facilité qui nous empêche de vibrer à leur unisson. Lorsque l'auteur fait disparaître son personnage principal, c'est uniquement pour renfoncer le critique de la situation, mettre en avant un autre de ses personnages qui malgré son infirmité, n'aura aucun de mal à se défaire du grand méchant puisqu'un fois encore elle recevra de l'aide quasi-divine.

Si les combats du cœur de l'histoire sont légèrement plus descriptifs que dans le tome un, ils restent tout de même insuffisamment décrits pour que le lecteur en soit partie prenante. Quand aux combats finaux où des milliers de guerriers s'affrontent, l'auteur les règles en quelques lignes. Comme dans le volume précédent l'auteur a opter sur une fantasy intimiste qui s'attache aux ressenti de ses personnages plus qu'à l'action qui les entoure.

La magie qui prend tout de même une place importante dans l'histoire est des plus basique, exploitée sans finesse, sans réalisme. Trop puissante elle manque du moindre réalisme et n'apporte une fois de plus qu'une grande facilité dans les actions des personnages.

L'action est peu présente dans ces deux gros pavés et de ce fait l'histoire nous est décrite de manière trop linéaire.

Au final l'on est clairement devant une fantasy qui n'apporte rien de concret au genre, le récit prend des airs de ballade moyenâgeuse dont le côté épique est totalement délaissé. S'il n'y avait ces interminables longueurs et ces apartés par rapport à l'intrigue principale, ces romans auraient éventuellement pu convenir à un lectorat jeunesse voulant découvrir la fantasy.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Luc Saint-Hilaire] Le Santerrian : L'Elnade récits second du pays de Santerre   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Luc Saint-Hilaire] Le Santerrian : L'Elnade récits second du pays de Santerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exposition et évolution à Saint Hilaire la Palud
» ETAPE N° 13/HUGUETTE/MONT-SAINT-HILAIRE/CANADA
» Avis de marché - Foussais-Payré (85) - travaux de restauration intérieure et du clos de l'église Saint-Hilaire - lot 2 sculpture, lot 7 peintures murales
» Ferrières Saint Hilaire
» Eurofruits (Saint Hilaire de Brethmas, 30)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantasy-
Sauter vers: